Chroniques d'Islande

21 septembre 2017

Samedi 2 septembre - épisode 2-

On arrive à þingvellir Lake Cottage. Waze est très fort mais ça, c'est grâce à moi : j'ai fait valider sur google maps l'adresse de notre location, 4 semaines auparavant, du coup il a pu nous guider jusqu'au but… Mais avant de toucher au but, il a fallu appeler Petur pour qu'il ouvre la barrière qui donne accès à un chemin qui dessert plein de maisons de vacances, puis récupérer la clé dans une petite boite avec un code. Heureusement que la propriétaire ne s'appelle pas Daisy, sinon elle nous aurait concocté plein d'énigmes pour avoir les bons numéros.

Boitaclé

La location est selon les dires de Christian et suivant une expression de Gégé, une tuerie!

DSCF1087
Demain, c’est dimanche… Il faudrait p’tre bien faire quelques courses… À Laugavartn ? c’est la ville la plus proche, regardons de plus près… Ahhhhhhhh ! 160 habitants, il serait étonnant de trouver une supérette. Bon alors Selfoss.  « Bonus », « Bonus », c’est le supermarché que je veux visiter ! Pourquoi ? mais à cause du logo de l’enseigne, une tirelire petit cochon rose à la place du O.

IMG_2975-2

Pas facile de faire les courses quand on ne sait pas ce qu’il y a dans les paquets…
Bon, la baguette, on comprend vite

DSCF1039

les produits frais sont dans de grandes chambres froides vitrées, et quand comme nous on traine car on n’y comprend rien, glaglagla….
La crème fraîche, ben voui, pour faire des escalopes de poulet à la crème et aux champignons, c’est où ? On est au 21ème siècle que diable ! je sors mon iphone, le frotte un peu et fais sortir le génie traducteur… je me dirige armée de mon téléphone et interpelle un jeune employé : "excuse me, have you that… " Le jeune homme découvre les 2 mots magiques « FERSKUR KREM », magiques pour moi en tous cas… parce que pour mon interlocuteur… Il finit par me dénicher une petite brique avec un dessin éloquent, un saladier avec un fouet dedans… mais juste en dessous, des briques d’une autre couleur et avec une casserole. L’Islandais nous explique (Christian m’a rejointe)  que c’est "for cooking". "Good this is what we want !" et nous tournons les talons sous l’œil dubitatif du garçon ! A la caisse évidemment, nous sortons nos sacs mais je ne peux m’empêcher de dire "Yes " lorsque le caissier me propose un sac du magasin. Christian me dit "mais on n'en a pa besoin..."
Ouiiiiiiiiiiiiii, j’ai THE sac avec le petit cochon rose !

Tiens, fais-je innocemment, il y a une géocache à Selfoss. Une earthcache exactement, donc ce doit être surement interessant. Effectivement, on arrive au bord du fleuve Ölfusà et on tombe sur "une formation géologique inhabituelle" - c'est le nom de la géocache. 
IMG_2977-2
En plein milieu de la rivière un ilot avec un petit sapin accroché

IMG_2978-2

Tout à côté il y a une jolie petite église et un poisson qui fait peur.

IMG_2979-2

IMG_2980-2

Au retour, on fait une petite pause pour photographier des gros chamallows roses dans un champ!

DSCF1031

"Maman (la maman de Forest Gump) disait : La vie c’est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber" Elle aurait pu dire aussi "comme les desserts islandais". Tout à l’heure au supermarché, j’ai montré du Hrismjolk à Christian, la photo n’était pas très appétissante… Il a préféré du Engjathykkni, ça ressemblait à une danette au chocolat avec des boules de chocolat… sur la photo…  Au moment d’ouvrir, c’est sûr ce sera du chocolat ou alors ce sont des fourbes de mettre une capsule comme celle-ci… bon finalement yaourt au caramel pas terrible et pour moi, miam, du riz au lait avec de la confiture à la groseille à verser dessus.

Dessert

Les emballages sont parfois trompeurs ...

 

Posté par catla à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


19 septembre 2017

Samedi 2 septembre- épisode 1-

Après une bonne nuit de sommeil bien réparatrice, nous voilà prêts pour découvrir le Cercle d'Or.
Le temps n'est pas génial et dès que nous quittons la ville sans nous tromper, toujours grâce à notre ami Waze, une petite bruine commence à tomber !
Mine de rien, on est ravi : on va pouvoir tester en vrai nos équipements hyper imperméables ( chaussures, vestes et surpantalons- Christian est déjà fixé pour le surpantalon puisqu'il a pris celui qu'il a acheté pour son scooter)
Nous arrivons très rapidement dans une zone un peu plus montagneuse.
Sur notre droite, nous commençons à apercevoir un grand lac þingvallavatn ( pour le lire, n'oubliez pas : il semble que "þ" se dise un peu comme le "th" anglais…). C'est, dit le guide, le plus grand lac de l'Islande (84 km2) Tiens, un parking et des voitures arrêtées… On peut poindevuter ?
Rien d'extraordinaire mais peut-être parce que le temps est couvert et plus que couvert même. Nos tenues sont testées "in vivo" et approuvées, on se dégourdit un peu les jambes en allant voir un peu plus loin… En remontant vers la voiture, nous faisons une étrange rencontre : des chevaux surgissent derrière les voitures et traversent le parking au trot ou peut-être au tölt (c'est une allure que seuls les chevaux islandais pratiquent), je ne suis pas très forte en allure de cheval, suivis par des randonneurs à cheval.

IMG_2966

 

Après cet interlude sympathique, nous nous dirigeons d'abord vers le centre d'information des visiteurs où j'avais lu que l'on trouvait des cartes avec des chemins de randonnées.
Sur le chemin plusieurs parkings avec des cars de touristes et des voitures, on reviendra quand on aura les cartes en main. 

IMG_2968


Le centre est petit avec un snack et un monsieur qui derrière un guichet qui répond aux questions. En fait de cartes de rando, il nous donne un dépliant en anglais sur le parc national de þingvellir (thingvellir) avec quelques sentiers indiqués pour visiter le site.
On se gare donc plus près du site, parking 5.
Sur la péninsule de Reykjanes, pas de baleine, pas contre, dans le lac  þingvallavatn, elles grouillaient, attendant que les premières aient un peu avancées avant de se mettre à l’eau…

IMG_2972

Ah non, ce ne sont pas des baleines mais des hommes-grenouilles qui pataugent avec tuba, palmes aux pieds…. Ils plongent dans la partie du lac volcanique appelés Silfra, c'est si j'ai tout compris au niveau de la faille entre les 2 continents. En tous cas, ceux qui sortent ne semblent pas avoir très chaud…

Les baleines, c'est fait…  On retourne sur nos pas vers le parking, au loin, au bord du lac, on voit un drapeau Islandais. Le monsieur à l'accueil avait dit que l'Alþing était repérable grâce à un drapeau ! Yess, on l'a trouvé… À proximité de ce drapeau un rocher avec des trucs gravés en islandais.

DSCF1002 collage

Ce qui est étrange, c'est notre solitude dans ce lieu… pas de touriste, à part nous, étrange, non ? La suite nous dira que ce n'est pas si étrange que ça…
Nous retournons vers le parking et suivons en compagnie d'autres touristes cette fois-ci un petit sentier qui grimpe vers les falaises en haut desquels on voit plein de… petits bonhommes agglutinés.
Une bifurcation au pied de la falaise… on prend à gauche d'abord, on ira voir la cascade ensuite.
Le nombre de touriste augmente de façon exponentielle au fur et à mesure que l'on s'approche du haut de la falaise et du point de vue… D'un côté un parking ultra bondé avec le centre d'accueil où je trouverai le dépliant sur le site en français et de l'autre un belvédère ultra bondé aussi. La vue n'est pas extraordinaire- je rappelle que le temps est pluvieux- mais le lac apparait dans toute sa majesté ! Je ne pourrai pas prendre de photo avec Christian qui enjambe une fissure qui est peut-être entre les 2 plaques tectoniques, il y a vraiment trop de monde, un petit homme orange fera l'affaire.

DSCF1004

Elles s'écartent de 2-3 cm tous les ans.
On repart dans une des failles entre 2 falaises, un panneau nous indique Alþing…

DSCF1006

Ah alors tout à l'heure, ce n'était pas l'Atþing, notre rocher. Malgré quelques recherches sur internet, je ne sais toujours pas de quel mémorial il s'agit…
Petite minute de culture : l'Alþing est le plus vieux parlement démocratique du monde (en 930). Et c'est là que les Islandais ont ratifié le 17 juin 1944 leur constitution et proclamé leur indépendance.
On trouve donc ce lieu avec un drapeau islandais pour mieux le localiser.

DSCF1011-2017-septembre-02

Là, vous ne voyez pas de drapeau islandais : je crois bien que je n'ai pas pris de photo ou alors elle s'est effacée- toute seule?... mais j'ai photographié le haut de la falaise avec ce d^role de rocher en équilibre sur le nez d'un nounours ( je crois bein que c'est le rocher de la loi... mais c'est à vérifier)

Nous continuons notre chemin toujours soit, sur un sentier ou soit sur un chemin recouvert de planches pour ne pas abimer la flore alentour pour aller voir la cascade Öxaráfoss. Tout à coup, nous remontons vers un parking… Flûte nous avons manqué la cascade !!! Demi-tour jusqu'au dernier embranchement que nous avions négligé… La cascade est tout juste à côté !

DSCF1014

Elle est vraiment très belle sans être très haute pourtant !
Nous repartons et décidons de rentrer par la vallée pour voir la petite église (þingvallakirkja) tout en bas.
Soudain, une furieuse envie me prend de jouer aux féchettes... Je me retiens et ne fais que mitrailler avec mon APN...

DSCF1020-0

Juste à côté de l'église,  un joli petit cimetière avec un portique en bois blanc pour l'entrée et aussi, la résidence d'été du premier ministre protégé juste par une chaîne… On n'est pas au Pavillon de la Lanterne….

DSCF1026

DSCF1028

DSCF1030


La matinée a été bien remplie et nos estomacs sont vides.
Nous retournons au snack du centre d'information. Ce sera le pire de tous les lieux de restauration mais il y en a très peu dans le coin selon le guide. Les prix sont exorbitants et  ont flambés depuis la parution du "Lonely Planet" : une soupe annoncée dans le guide 900KR ( environ 7,20€) est affichée sur place 1400KR (environ 11,20€)… plus de 50% d'augmentation!!!
Petite parenthèse, la monnaie locale, c'est la couronne islandaise, króna au singulier, krónur au pluriel. Pour savoir combien un produit coûte, on multiplie par 0,8 à peu près.

Note : on a quand même bien apprécié notre pizza...

Posté par catla à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2017

Vendredi 1 er septembre -épisode 3-

Maintenant direction le parc national de Reykjanesfὀlkvangur (bravo pour ceux qui arrivent à le dire correctement…)
Dommage que le temps soit grisouillou car les paysages déjà magnifiques seraient magiques (enfin, c’est ce que je crois, mais je ne le saurai jamais probablement). Petite pause au lac de Grænavatn, les eaux sont émeraudes comme le dit le guide et pourtant la luminosité n’aide pas.

IMG_0034-2

DSCF9992-2

Encore un saut de puce et nous voici arrivés à Seltún. Des sources de boue fumantes jalonnent un petit chemin bien balisé. 

 

DSCF9986-2

DSCF9987-2

DSCF9988-2

 

DSCF9990-2

Mais là-haut, là-haut, il y a aussi de la fumée qui s’échappe. Bon ben, on va voir. C’est raide, abrupt mais nous sommes des aventuriers, hein, alors on ne va pas se laisser démonter ! Notre effort est bien récompensé, là il n’y a plus que de la vapeur qui s’échappe du centre de la terre (ou au moins de couches périphériques). Nous ne sommes pas encore au sommet, Mon z'homme décide qu’il veut pointdevuter tout en haut ( du verbe poindevuter : je poindevute, tu poindevutes….)… Euh là, on va peut-être se calmer, un joli rocher me tend les bras, enfin, ce n’est quand même pas un fauteuil mais il est presque moelleux pour une Trine qui n’a pas beaucoup dormi ces dernières 24 heures.

DSCF9995-2

IMG_1751

DSCF9996-2

Il est temps d’aller à la recherche de notre hébergement du soir « The house of spirits » à Reykjavik.
Les paysages le long du lac Kleifavartn sont grandioses. On roule tranquillement… Tout à coup, un panneau indique des gravillons. Christian en as du volant ralentit, et nous parcourons 2-3 kms avant que l’asphalte ne reprenne ses droits…. On se demande !!!
Le retour à la civilisation entraine quelques désagréments : les embouteillages du vendredi soir, mais nous ne sommes pas à Paris ! Et tout à coup le graal, au bout de la rue, une maison jaune ! "c’est celle-là ! - mais comment tu le sais ? -ben j’ai vu les photos !" Pour se garer, une solution, hop, Christian s’introduit dans l’allée du garage de la maison, un klaxon retentit ! Et nous faisons connaissance de Gunnar !  Nous étions garés sa place ! Pendant que Christian cherche une autre place, j'explique tout à Gunnar… du coup, il m'accompagne, jusqu'à la voiture pour nous aider à décharger et au passage, glisse de la monnaie dans le parcmètre local. On est tranquille jusqu'au lendemain !
Sur la porte de la chambre, un simple post-it jaune avec mon prénom écrit.

IMG_2965

Il faut régler quelques détails avec ce cher Gunnar, sympathique mais un peu débordé. "-Pour le petit déjeuner demain matin, ça se passe comment ?
- vous n'avez pas annulé ?
- Non…
-Bon ben je vous mettrai un sac avec le nécessaire accroché à votre porte…."
J'écris tout le dialogue en français car Gunnar parle parfaitement notre langue!

On est crevé, lessivé par notre nuit courte mais il faut aussi faire quelques courses à la petite supérette à côté. Le pain, ce n'est pas de la baguette et impossible d'avoir une bouteille de vin…  Nous sommes des caricatures de français, il ne nous manque que le béret… 

L'alcool, c'est comme le tabac en France, vendu dans des boutiques gérées par l'état (Vínbúðin). Nous voici donc en route vers le centre où nous trouvons notre bonheur. Sur le chemin, on voit des magazines accrochés à des esses de boucher et surtout Couillu le caribou le renne du père Noël.

DSCF9997-2

DSCF9999-2

On est crevé, lessivé par notre nuit trop courte et notre journée bien remplie alors on prend juste le temps de faire une géocache sur le port ( ce sera à la fois ma cache trouvée la plus au nord et ma plus à l'ouest)

IMG_2964-2

Et nous filons nous coucher sans aller visiter la ville. Ce sera pour un prochain voyage.

PS : la dernière photo de ce billet est magnifique, non? 

Posté par catla à 08:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

16 septembre 2017

Vendredi 1 er septembre - épisode 2-

 

La péninsule de Reykjanes

01_Carte

Waze, mon ami Waze conduit nous à Gardir pour voir des baleines (peut-être) et des phoques (c’est sûr, c’est marqué dans le guide). 

On a vu deux phares dont un en rénovation, deux vieux bateaux rouillés et quelques mouettes rieuses qui se moquaient sûrement de nous, elles savaient, elles, qu’on  ferait chou blanc aujourd’hui … 

IMG_0005_2

IMG_0006

IMG_0013

 

Au moment de repartir, je n’ai pas vu m’empêcher de dire à une famille française qu’elle ne verrait ni baleine (Whales, plus un, yess) ni phoque ( nanananèreu) (je suis pas très gentille)

Let’s go, après avoir mangé une tite banane et fait un petit tour quand même sur le bord de mer car, ce n’est pas vrai, on a vu d’autres trucs : un mur en arc de cercle en contrebas du chemin avec un banc au milieu (bizarre ?), une sorte de mémorial avec plein de tout petits cairns.

IMG_0010

IMG_0008_2

 

Et nous voilà repartis. Sangerdi… y’a quelque chose à voir à Sangerdi ? Non, bon alors on continue. Waze nous dirige vers Hafnir, non pas en suivant la côte mais en retournant vers l’aéroport, on lui fait confiance, il nous a déjà bien conseillé jeudi soir…

Hafnir, circulez y’a rien à voir – de spécial, j’entends. 
Le paysage devient de plus en plus hostile, on traverse des champs de lave et de cratères. On se croirait dans le mordor, vite un whattsapp pour Fred.

IMG_2958

IMG_0029

Tiens ! des voitures, on va voir ? Ah, c’est là, le fameux pont entre les 2 plaques tectoniques ( eurasienne et américaine), super !

Plaques

On porte le pont sur nos mains… là encore, Christian me surpasse : on a VRAIMENT l’impression que je le porte ce pont.

Pont2


Au loin, on aperçoit de la fumée, un incendie, une usine ou alors… mais non, ce n’est pas possible, ce serait donc ça un hot spot ?
Ouiiiiiiiiiiiii!!!!!! (il y a aussi une usine de géothermie). Bienvenue à Gunnhuver, zone géothermique impressionnante, là où la sorcière Gunna a été piégée puis ébouillantée.

On est passé auparavant à proximité du phare de Reykjanesvisti -le plus vieux phare d'Islande- en direction de falaises impressionnantes.

IMG_0032

IMG_1742-2


Bon allons manger maintenant à Grindavik ! Il y  a 3 restaurants, on s'arrête au premier bâtiment  qui affiche restaurant, jusque-là tout va bien… mais un grand moment de solitude nous accable devant le miroir : tous les plats sont écrits en islandais… Je choisis BBQgnagnagna et Christian porkmachin. Ce sera donc du cochon pour mon chéri !

IMG_1747


À croire que l’Islande est le pays de la fraise ! y’en a plein dans ma salade au poulet et c’est délicieux… Quant à Christian, il voit arriver ....du poisson… Surprise, surprise, où est la caméra cachée ? mais oui, mais c’est bien sûr, ce n’est pas un p la première lettre mais un b-p : þorskhnakki (merci la fonction insérer  les caractères spéciaux parce que þ, c’est pas sur mon clavier !)… et ça s’écrit th dans notre alphabet… google nous donne la traduction, thorkmachin, ce serait du cou de morue, parce que les morues auraient un cou? (je parle du poisson, bien sûr). Si il avait su, il aurait commandé autre chose et se serait privé d’un plat qu’il a trouvé délicieux !
Et en même temps, la morue, ce ne serait pas l'autre nom du cabillaud?

 plats

Comme quoi être une quiche en Islandais n'a pas que des désavantages...

Posté par catla à 08:05 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

15 septembre 2017

Vendredi 1er septembre- épisode 1-

Après une courte nuit (vais-je entendre le réveil ?), nous voici debout à 5h25 dans les starting blocks. Le petit déjeuner (assez bon ma foi) avalé, direction la navette (shuttle, et hop un mot anglais de plus dans mon escarcelle) pour le terminal 1. On est au point, on a bien repéré le chemin la veille à l’aller…
Christian le pro des aéroports s’occupe de l’enregistrement sur une borne, bon, après faut chercher la dame à qui on donne les bagages et qui aurait fait, si j’avais été seule, le travail de la borne, faut bien être moderne hein…
Christian toujours aussi pro, devant mes recherches à chaque arrêt de ma carte d’identité, m’explique qu’on va me la demander encore plein de fois et qu’il faudra la sortir vite pour ne pas perdre de temps. Qu’à cela ne tienne, je lui confie le précieux sésame (chic, un truc de moins à faire attention).
Passage au portique de sécurité, eh, bé, j’en ai des trucs électroniques à sortir, même les Apn ? "oui, madame même les apn ( mais pourquoi elle en a 2 celle-là, se demande l'employée) ". "Vous avez des liquides ?",  ah oui, mon flacon de Rescue emporté pour me rassurer et me réconforter en douce, peur dans l’avion, moi? mais je crains dégun enfin bon presque.
Ensuite trouver la porte d’embarquement n’est pas forcément une mince affaire : lire les panneaux : portes 40 à 80, on est bon… Portes 40 à 65… mince, rien ne va plus, mais où est le panneau pour la porte 73 !!! Heureusement que l’œil de Lynx de Christian le repère ce fichu panneau ! et après de longs tapis de marche dignes des montagnes russes, enfin, on y est, un petit tour dans le duty free pour une bouteille de Whisky, The Bouteille Of The Vacances !!! une petite attente dans la salle d’attente (qui porte bien son nom) et nous voici embarqués.

DSCF9981


Christian en gentleman monte les 2 valises dans les coffres (chic parce que ça c’est un peu lourd quand même), et nous nous installons ; pas longtemps d’ailleurs : il s’est trompé de côté !
Tout est parfait dans cet avion, la place près du hublot à droite, me permet de voir dans l’ordre les côtes anglaises, l’Ecosse, les sommets islandais (ça y est on voit l’Islande !!!!) et surtout, surtout, beaucoup de nuages tout blancs et lumineux !
on a même chacun un écran où on peut suivre (si on veut- c'est aussi pour voir des films, des publicités, des reportages....) l'avancée du vol en direct, s'il vous plait!

IMG_2950

 

IMG_2946

IMG_2955


A la récupération des valises mon manque de professionnalisme est flagrant : mon œil aux aguets voit passer une valise, celle de Christian évidemment ! Mais pourquoi ce jeune homme nous la pique ?
Christian m’explique que de toute façon, ce n’est pas notre tapis, alors on va au suivant hein ??? Et non, le nôtre, m’explique doctement écran à l’appui mon cher et tendre, c’est le 3 car notre avion, c’est celui de Paris… Ah, il est vraiment très très très fort en aéroport !

Il n’est que 9h et demi mais mon estomac crie famine. Ben voui, il y a 2h de décalage horaire ! On fait quelques courses avant de se diriger vers l’agence de location de voitures. Et là, déçue, je ne comprends pas trop tout ce que raconte le loueur, et pourtant, j’ai eu 100% hier à mon test d’anglais… Mais là encore, j’ai fait le bon choix : mon mari est un pro des aéroports ET des loueurs de voitures islandais qui parlent anglais ( il ne savait pas lui-même avant aujourd’hui)
J’ai quand même compris qu’il fallait aller à l’allée H pour trouver la white Auris.


Arrivée là-bas, il a fallu me rendre à l’évidence, mon foulard, que je cherche depuis l’atterrissage, (le choc thermique le rendait indispensable), mon cher foulard, a disparu ! Je l’ai surement oublié en salle d’attente avant d’embarquer, sniffff… Mes recherches dans les valises pour trouver mon snood en polaire emmené au cas où se révèlent infructueuses. Je suis donc contrainte d’utiliser mon cache oreilles en cache col, parce que là, il faut faire un choix : le cou ou la tête. Le cou gagnera une bonne partie de la journée. Ce n’est que le soir après une fouille en règle, ( le bazar dans la chambrée !!!) que le snood réapparaitra coincé avec le bonnet sous le peignoir. 


MORALITE : j'ai bien fait de confier ma carte d'identité à Christian, elle aurait peu-être finie comme le foulard et là ça aurait été un VRAI problème!

Posté par catla à 08:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2017

Sur le départ

JEUDI 31 AOUT

Christian finit tôt aujourd'hui, faut pas manquer le train à 18 h 30- rendez-vous à 17h25 à Rousset avec Fred. On transvase les valises d'une voiture à l'autre, ma chère petite Clio passera une semaine sur le parking de l'école. Je donne à Fred le bip de l'autoroute. "Tu passes par l'autoroute, toi ? moi je passerais plutôt par Gardanne… bon, mettons Waze…" Et alors là, surprise pour moi : au départ, à Châteauneuf, on tourne pour aller vers Gardanne. " Ah tu vois, dit Fred…". Autant pour moi. Mais à Gardanne, non, non, non, on ne tourne pas vers les Milles, à Bouc Bel air, non plus, on continue vers Plan de Campagne, puis en direction de Marseille… Vérifions que Fred a bien mis la bonne destination… Et oui, c'est tout bon, on tourne en direction de Marignane, et enfin à Marignane, direction Aix TGV, on a contourné par le sud la gare pour finalement y arriver par l'ouest- petit rappel, Puyloubier est à l'est.
Et là quand on arrive sur la gare, on s'extasie : "Il est trop fort ce Waze !!!!", l'accès Est est bouché, bouché, bouché. Bon, c'est aussi bouché autour de la gare, Fred reste dans la bretelle d'accès. On finit par descendre de la voiture, on récupère les valises et nous voici partis, tirant, poussant, nos valises sur la voie d'accès des bus sous la gare pour prendre l'ascenseur. Il faudra 1 heure à Fred pour rentrer chez lui…

2017-08-31

Arrivés à Paris, on prend la navette, direction l'hôtel, un peu d'attente à la réception et enfin notre chambre au 11ème étage avec vue sur l'aéroport - donc un peu bruyante.

DSCF9980

 

Posté par catla à 14:43 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2017

Préparatifs

Ce blog va essayer de vous faire partager notre voyage de noces en Islande ( notre premier voyage de noces, puisqu'un autre est prévu en mai à New-York) à travers d'anecdotes et en photo.
Il est surtout destiné à notre famille et à nos amis.

Nous avons voyagé jusqu'à Paris en train puis en avion avec Icelandair. A notre retour, je me suis aperçue que nous avons bien fait de choisir cettte compagnie plutôt que WOW qui propose des vols low cost pour l'Islande : il semblerait qu'il y ait parfois des problèmes de surbooking- ça a d'ailleurs été le cas sur un vol 2 jours avant notre retour.

J'ai réservé une voiture chez Hertz en Islande car l'agence était à l'aéroport.

J'ai réservé les chambres par le site Booking, c'est très pratique car dans la plupart des cas, on peut annuler sans frais jusqu'à la veille de l'arrivée.

J'ai lu des blogs de voyage sur l'Islande, surtout-celui ci : http://www.iceland-road-trip-islande.com/fr/

J'ai lu des livres sur l'Islande ( merci Marie-Pierre et Alain). 2 m'ont été très utiles : 

Livre1   Livre2



et voici le circuit que nous avons parcouru

00 Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par catla à 15:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :