carte02

Kvihomi est une tuerie ! Je me lève et j'entends des bêlements, je relève le store : un mouton blanc à ma droite appelle 2 congénères, un blanc et un noir, qui accourent à ma gauche en répondant à son appel. Ils se disent bonjour, et comme ils sont sympas, ils prennent aussi le temps de me saluer, en tous cas, ils restent assez longtemps pour que j'ai le temps de saisir mon Apn, je crois même qu'ils me sourient.

IMG_0285

IMG_0286

Au cours du petit déjeuner, des oies en formation passent à quelques mètres de la fenêtre à hauteur d'homme, c'est vraiment magnifique… mais elles sont moins sympas : elles ne prennent pas le temps de poser, à croire que l'hiver est à la porte !!!!!

En route pour la dernière étape, j'ai un chauffeur vraiment "cute", (une semaine d'Islande et je m'exprime couramment en anglais !), il essaie de s'arrêter dès que je lui demande pour photographier un dernier paysage, quelques chevaux et tout ça avec le sourire et la bonne humeur (tout en restant prudent, on est parfois suivi)

IMG_0290

Tu vas voir, il y a encore une cascade derrière cette montagne, et c'est vrai ; clignotant à droite, un tout petit détour, mais là on ne la regardera que du parking, le prix du stationnement est "very expensive" me dira un autre touriste. On n'a pas vu de policier mettre des amendes à Seljalandfoss, mais qui sait ?

IMG_0293

Nous repassons devant le Lava Center à Hvolsvöllur – petite remarque : le Lava Center n'est pas un centre de lavage pour les voitures.

À droite un panneau indique Keldur avec le logo des sites touristiques. Je fais une suggestion :"On y va, on y va ?", pas de réaction… Je cherche dans le guide et ce que je lis me donne encore plus envie… J'explique tout ça à Christian et miracle 5-6 kms plus loin de nouveau Keldur est indiqué ! Ni une ni deux, il met son clignotant -enfin j'espère qu'il l'a mis- et nous voilà en direction de Keldur.

Et c'est là que Waze nous a un peu décontenancés : " quoi ! 8 km, 20 min de trajet !" Sur cette route pas d'embouteillage normalement… 500 m plus loin, nous avons compris : plus de route – même si elle s'appelle route 264- goudronnée…

Tant pis pour Keldur, nous serons trop justes pour notre réservation de l'après midi, Christian dit tout haut ce que tout le monde -c’est-à-dire moi- pense tout bas : "la prochaine fois, il faudrait louer un 4X4"

À Selfoss, on entend un drôle de frottement, enfin Christian entend un frottement parce que quand il me le dit, je pense que c'est le camion qui passe à côté qui fait ce bruit… Un petit arrêt et le constat est ennuyeux : le cache en plastique sous le moteur s'est partiellement détaché et frotte sur le sol quand on roule à petit vitesse…

On s'arrête un peu plus loin près d'un lac pour tenter une réparation de fortune en attachant le bout de plastique avec les rubans verts des valises – pour les repérer plus facilement, même si ça ne m'a pas empêchée de vouloir sauter sur celui qui semblait me piquer une valise à l'arrivée.

IMG_3019

IMG_3021

J'en profite pour prendre quelques photos pendant que Christian se roule par terre. J'ai quand même participé : j'ai trouvé un sac pour mettre sur le sol, les rubans- c'est moi qui ai eu l'idée-, j'ai installé le triangle, et j'ai participé à la fixation des fameux rubans. Mais mon rôle principal n'est-il pas d'être la photoreporter de ce voyage, non ?

IMG_0300

Nous traversons de nouveau des champs de lave moussus, la mer apparait et au loin, nous voyons un promontoire rocheux : l'île aux oiseaux.

IMG_0311

IMG_0312

Nous apercevons aussi le site de Seltún

IMG_0308

Avant d'aller au Blue Lagoon réservé pour 14 h, nous retournons manger dans le restau du premier jour à Grindavik, nous sommes devenus des experts : je prends la morue et pour Christian je demande un "hot dish"-  mince, la dame ne comprend pas mon anglais- donc plutôt "something which is hot" et ce sera du poulet.
En connaisseuse, je demande aussi the spoon - la cuillère ; Non, non pas pour le dessert, c'est un code pour aller aux WC… Ils sont dans le couloir et fermés à clé… et le porte clé est une grosse cuiller en bois !

IMG_3022

Direction le Blue lagoon, j'ai lu dans un guide qu'aller en Islande sans aller au Blue Lagoon c'était comme aller à Paris sans aller à la Tour Eiffel. Donc… comme j'adore aller à la Tour Eiffel…

Juste à l'entrée, on trouve des bassins d'eau saumâtre de couleur laiteuse avec la base des rochers recouverts d'une substance blanche qui fait penser à du sel cristallisé, c'est de la silice.

DSCF1127

Nous entrons dans le centre, après un passage par les vestiaires, bienvenu au pays des zombies : dans un grand bassin aménagé, des gens de l'eau jusqu'à mi poitrine se déplacent avec lenteur, certains ont le visage recouvert d'un masque blanc…

IMG_3025

IMG_3026

C'est vraiment très agréable d'entrer dans cette eau tiède, de se promener, s'asseoir, aller au bar à silice, puisque c'est de la silice que l'on se met sur le visage, les bras, les épaules. Ça rend la peau toute douce.

2017-09-07 18

Nous testons les différentes installations : sauna, hammam, petites bulles, jets massants.

IMG_3024

IMG_3031

IMG_3029

IMG_3030

Une dernière photo pour clore la série : Trine au Mordor 

IMG_0291Petit

Faire cette activité le dernier jour est vraiment un très bon choix pour se relaxer et en plus c'est à côté de l'aéroport!

Nous repartons ressourcés vers notre dernier lieu d'hébergement : un hôtel proche de l'aéroport dans l'ancienne base militaire américaine.
Nous allons manger pour notre dernier repas dans un restaurant typique : une pizzéria à côté de l'hôtel. Je fais ce que Christian appelle un tri Weight Watcher: j'enlève presque toute la pâte pour ne déguster que la garniture…

2017-09-07 22

Nous rentrons boucler les valises et dormir car demain, le réveil va sonner de bonne heure.